fbpx
Panier
khamaré_grossesse

Le khamaré et la grossesse : ce qu’il faut savoir

La grossesse, une étape délicate dans la vie d’une femme. Les changements corporels pré et post accouchement sont assez importants et peuvent être une source de désagréments. Le khamaré est une plante qui peut servir à soulager la majorité des maux des femmes qui traversent cette période. Les racines de vétiver sont très utilisées en Afrique pour atténuer plusieurs des affections qui troublent les femmes traversant cette période. Administré convenablement, le gongoli est une panacée qui devient incontournable à cause de ses vertus apaisantes, purifiantes et antiseptiques.

Khamaré_grossesse_tout_savoir
Khamaré et Grossesse : Tout savoir

Le khamaré : nos recommandations pendant la grossesse

Le khamaré permet de soulager plusieurs des maux qui affectent la femme durant la grossesse. Il est fréquent de souffrir de maux de dos, de dents, de nausées et de diverses affections lorsqu’on est enceinte. La racine de vétiver permet de soulager considérablement ces douleurs et aide ainsi à avoir une grossesse plus agréable.

A LIRE AUSSI : Le khamaré : quels sont les bienfaits pour les femmes ?

Elle est particulièrement efficace pour tous les maux qui sont liés aux douleurs abdominales. Le khamaré sert à faciliter la digestion et peut aider à calmer les fameuses nausées qui affectent les femmes pendant la grossesse. En aidant à diminuer les troubles digestifs, le khamaré permet de réduire les migraines et les crampes qui peuvent apparaitre durant la grossesse.

Lors de l’accouchement, il est fréquent de donner une tisane de gongoli à une femme qui a commencé à avoir ses contractions. La concoction grâce à ses vertus apaisantes va l’aider à se détendre et procure un soutien non négligeable lors de l’accouchement.

Le khamaré : pourquoi l’utiliser après avoir accouché

La racine de vétiver, en plus d’apporter un soutien pendant la grossesse, reste incontournable après l’accouchement. Traitement naturel pour équilibrer les changements hormonaux, le khamaré permet soulager les douleurs et d’éliminer rapidement les lochies tout en nettoyant l’utérus pour réduire les saignements post-grossesse.

Les vertus de cette plante sont aussi d’ordre psychologique. Grâce à son effet calmant, elle permet de réduire le stress, alléger les effets de la fatigue et de combattre le stress. Quelques gouttes d’huile essentielle de khamaré vont aider à purifier la maison et créer une ambiance détendue pour soulager la jeune maman.

Le khamaré est connu pour ses propriétés anti-inflammatoires, antibactériennes et antifongiques. C’est donc un excellent choix pour accompagner les femmes au quotidien après un accouchement. Il permet de soulager bien des maux et de prévenir les infections utérines, vaginales et cutanées. Le savon au khamaré est très efficace pour les toilettes intimes et permet de donner une bonne odeur au vagin tout en éliminant les pertes blanches.

Le gongoli : une plante à utiliser au quotidien

Au-delà d’une utilisation intensive pendant et après la grossesse, il est recommandé d’utiliser du khamaré sous toutes ses formes (savon, huile, infusion, thé) régulièrement. Sans risques, il permet à la femme de conserver une bonne hygiène intime et de prendre soin de son corps. Ses propriétés détoxifiantes sont particulièrement prisées par les femmes en Afrique qui s’en servent pour des purges et surtout éliminer tous les déchets du ventre. Il va sans dire que le fait qu’il aide à avoir un teint plus lumineux est également l’une des raisons pour lesquelles il est tant apprécié depuis des siècles.

Les racines de vétiver font partie des plantes qui sont omniprésentes dans les trousseaux de toutes les femmes en Afrique (principalement en Afrique de l’Ouest). Extraites puis séchées, les racines peuvent se conserver pendant très longtemps. Les infusions et les boissons au khamaré sont d’ailleurs présentes constamment dans plusieurs régions à cause de leurs effets bénéfiques pour les femmes, les hommes et les enfants.

Lire aussi
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *